responsive-img

Sidetrade, plateforme d’Intelligence Artificielle dédiée à l’accélération et la sécurisation du cash-flow des entreprises, révèle aujourd’hui, dans son étude « Cash Culture Pulse 2022 », l’impact négatif des feuilles de calcul sur l’efficacité des grandes organisations.

Dans son étude Cash Culture Pulse 2022, Sidetrade a interrogé des sociétés d’envergure internationale1 à travers le Royaume-Uni, l’Europe, les États-Unis, l’Asie et le Moyen-Orient pour explorer les meilleures pratiques en matière de gestion des délais de paiement et les tendances en matière de culture cash.

Cette enquête s’est attachée à mesurer l’impact direct de l’usage d’un logiciel de finance dédié au cash et credit management sur la baisse des retards de paiement. Cash Culture Pulse 2022 révèle que 42 % des équipes financières fortement dépendantes aux feuilles de calcul font état d’un taux élevé de retards de paiement (15%), alors que cette proportion est réduite de près de moitié (22%) pour les entreprises qui utilisent un logiciel dédié.

Près des ¾ des équipes qui n’utilisent que les feuilles de calculs ne sont pas satisfaites

Cash Culture Pulse 2022 permet de donner un aperçu de la manière dont les entreprises suivent les retards de paiement, et de mesurer la satisfaction et les attentes des équipes en charge de ce sujet :

  • 87 % des équipes financières s’appuient encore – totalement ou partiellement – sur les feuilles de calcul pour gérer leur cash.
  • 72 % des équipes qui n’utilisent que des feuilles de calcul déclarent ne pas en être satisfaites.
  • À l’inverse, 80% des équipes qui disposent d’une solution dédiée pour gérer ce processus sont satisfaites.

L’Intelligence Artificielle, une priorité stratégique pour la gestion du cash

Si 61% des départements financiers ne tirent pas pleinement profit des nouvelles technologies, cette tendance devrait changer dans les années à venir. En effet, 79 % des entreprises interrogées affirment que l’Intelligence Artificielle et l’automatisation seront une priorité stratégique pour les aider à générer du cash plus rapidement et plus efficacement.

Dans le sillage de la pandémie, la culture du cash a pris une place plus importante dans les priorités des dirigeants qui cherchent à sécuriser et à accélérer la génération des flux de trésorerie, en établissant une vision à 360° sur l’ensemble du cycle Order-to-Cash. Ce changement de paradigme offre une collaboration fluide entre les fonctions finance, ventes et support, et garantit aux directions financières de disposer des meilleures technologies disponibles.

Philippe Gangneux, le Directeur Administratif et Financier de Sidetrade affirme ainsi : Il est clair que les feuilles de calcul possèdent un grand nombre de limites et de complexités. Aujourd’hui, les technologies intelligentes prennent en charge de manière simple les nouvelles méthodes de gestion des entreprises. Les Directeurs financiers ont tout intérêt à inclure ces technologies intelligentes dans leurs nouveaux rôles et nouvelles problématiques pour créer de la valeur et piloter la croissance. Le DAF moderne doit désormais tirer profit des possibilités offertes par l’intelligence artificielle pour rationaliser les processus financiers, notamment sur le cash management et la gestion du poste client.

Au-delà de cet aspect, les feuilles de calcul ne permettent pas aux organisations d’exploiter tout leur potentiel ; elles limitent la capacité d’une organisation à diffuser la culture du cash, elles ne fournissent aucune recommandation intelligente et elles ne favorisent ni l’unicité ni la visibilité des données dans leur ensemble. La crise que nous avons traversé a révélé l’importance de sécuriser les flux, et de plus en plus de responsables financiers reconnaissent l’avantage de travailler avec une technologie dédiée pour améliorer la performance sur l’Order-to-Cash.

1 Réalisée par Sidetrade au dernier trimestre 2021 auprès de 149 sociétés sur tous les territoires et représentant tous types d’industries.